PUBLICATION


MIGRATIONS ET DÉVELOPPEMENT – GUIDE DES PRATIQUES

 

 

 

Après deux années d’échanges et un travail de capitalisation des expériences de ses membres, Eunomad a publié un ouvrage collectif en novembre 2010 : « Migrations et développement : Guide européen des pratiques ».

Il se base sur un travail d’enquête et d’analyse effectué sur l’ensemble des neuf pays européens dans lesquels Eunomad est actif. Il reflète ainsi le processus actuel de constitution d’un réseau jeune composé d’organisations européennes spécialistes de la relation migrations-développement.

Le guide européen des pratiques sur les migrations et le développement répond à une nécessité de connaître et diffuser ce qui existe – et fonctionne – dans le domaine du co-développement entre l’Europe et les pays extra-communautaires (hors Union européenne) d’origine des migrants.

Il s’adresse aux praticiens du co-développement (associations de migrants, ONG, collectivités locales, centres de recherche, réseaux, syndicats) autant qu’aux décideurs nationaux et européens afin d’alimenter les politiques publiques par les réalités vécues sur le terrain.

 

 

—> Télécharger le guide.

 


—> Ci-dessous pour en savoir plus sur Eunomad :

 

Onze ONG de 9 pays européens ont pris l’initiative de se concerter sur la relation migration-développement. Elles s’accordent sur le manque de lisibilité et de reconnaissance des actions de co-développement, tant au Nord dans les pays d’accueil européens, qu’au Sud dans les pays d’origine.

Afin d’améliorer les pratiques de co-développement et de valoriser leurs impacts, la création et l’animation d’un réseau européen sont apparues nécessaires. Ce réseau rassemble les acteurs européens (ONG, associations de migrant-es, collectivités locales, laboratoires de recherche…) intervenant sur l’articulation entre migrations et développement.

EUNOMAD milite en faveur d’une société juste et humaine dans laquelle le rôle positif des migrant-es pour le développement social, économique et culturel des pays d’origine et des pays d’accueil puisse être reconnu, valorisé et facilité.

 

Les membres du réseau sont :

Allemagne :

Belgique:

Espagne :

France :

Italie :

Pologne :

Portugal :

République Tchèque :

Royaume uni :

 

Publicités

CARTE

Carte des camps d’étrangers en Europe et dans les pays méditerranéens.

source : 2007, par Migreurop.

AUDITION PUBLIQUE

Droit de regard dans les centres de rétention pour migrants en Europe

MERCREDI 14 JANVIER – 17h00-18h30

PARLEMENT EUROPEEN – STRASBOURG – SALLE S2.2

Traductions disponibles : FR, EN, DE, IT, SP, NL

Exemples de la situation en France, Italie, Espagne, Belgique & Turquie.

Invités :

Claire RODIER, Présidente de MIGREUROP, présentant la campagne « Droit de regard dans les lieux d’enfermement » ;

Mauricio VALIENTE (CEAR), Espagne ;

Isabelle CAILLOL (HRA/RLAP), Turquie ;

Sophie BAYLAC (Cimade), France ;

Pierre-Arnaud PERROUTY (LDH), Belgique ;

Alessandra Capodanno d’ARCI, Italie ;

avec le soutien des groupes : PSE, les Verts, GUE.

migreurop

Depuis sa création Migreurop dénonce la multiplication des lieux d’enfermement pour étrangers que les Etats membres de l’Union Européenne mettent en place dans le cadre de plan de lutte contre l’immigration illégale. Ce phénomène concerne aussi bien les pays de l’Union Européenne que ceux situés hors de ses frontières et que l’Europe incite à « retenir » ou à « reprendre ». Les systèmes de détentions et d’éloignement des étrangers sont variables en fonction des pays mais on constate partout une généralisation de l’enfermement de personnes qui n’ont commis d’autres infractions que celles relatives à l’entrée et au séjour. Cette généralisation de l’enfermement des étrangers tend à être institutionnalisée par l’Union européenne notamment avec l’adoption, le 18 juin 2008, par le Parlement Européen de la directive « retour » qui valide des pratiques de détention des étrangers pour des durées démesurées.

—> pour lire la suite et signer l’appel « Droit de regard dans les lieux d’enfermement ».

CARTE

duree-retention

source : Migreurop