PUBLICATION


BULLETIN TRIMESTRIEL DE L’ASSOCIATION PRIMO LEVI

N° 1 – MAI 2011


Pour info, c’est nouveau.
Et pour ce premier numéro, l’Association Primo Levi a choisi de s’intéresser au DROIT D’ASILE.

Bonne lecture !

Le centre de documentation de l’Association Primo Levi est heureux de vous faire parvenir son premier bulletin de veille documentaire.

* Trimestriel, il a vocation à recenser les publications récentes traitant des conséquences de la torture et de la violence politique, sous forme de bibliographie thématique, pluridisciplinaire, à l’image de l’approche de son centre de soins.*

* Il est organisé en sous-thèmes précédés d’une sélection d’ouvrages qui nous semblent incontournables sur le sujet.

Nous avons choisi, pour ce premier bulletin, de traiter du thème de l’asile.*

L’ASILE AUJOURD’HUI :

ENTRE ATTENTE, TRAUMA ET SOINS.

LES INCONTOURNABLES

Trois ouvrages récents font d’ores et déjà date dans le champ des études sur l’exil et l’asile : ceux de Carolina Kobelinsky et d’Elise Pestre et celui dirigé par Didier Fassin. Les deux premiers sont issus de travaux universitaires ; le troisième est un ouvrage collectif d’une portée plus large car s’intéressant aux lignes de fracture qui parcourent et divisent la société française.

Carolina KOBELINSKY.
*L’accueil des demandeurs d’asile. Une ethnographie de l’attente.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB1/primolevi.org/all.html>

C. Kobelinsky est docteur en anthropologie sociale à l’IRIS, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (EHESS) Tiré de sa thèse de doctorat, ce livre est une ethnographie de l’attente imposée aux demandeurs d’asile dans notre pays. Comment vivent au quotidien les demandeurs d’asile dans les CADA ? Comment y passe-t-on le temps ? Comment gère-t-on l’ennui ? Comment continue-t-on à attendre sans désespérer pendant toute la durée de la procédure de la demande d’asile ? C’est à ces questions que cette rercherche essaye de répondre.

Elise PESTRE.
*La vie psychique des réfugiés.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB2/primolevi.org/all.html>

Psychologue clinicienne, E. Pestre a travaillé avec des patients réfugiés au sein de Femmes de la Terre et du Comede. Cet ouvrage, au croisement de la psychanalyse, de l’anthropologie et de la philosophie politique, participe à l’émergence d’une nouvelle « clinique de l’asile ». L’auteur analyse les pathologies liées à l’exil, les conséquences du processus de demande d’asile sur la santé physique et morale des personnes concernées et les problèmes auxquels se heurtent les professionnels qui les accompagnent.

Didier FASSIN (dir.)
*Les nouvelles frontières de la société française.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB3/primolevi.org/all.html>

Anthropologue, sociologue, médecin et directeur d’études à l’EHESS, Ecole des hautes études en sciences sociales, Didier Fassin enseigne à l’Institute for Advanced Study de Princeton. Parallèlement au phénomène de la fermeture des frontières aux étrangers, d’autres frontières, moins visibles, se sont constituées à l’intérieur de l’espace national. Ces nouvelles frontières, raciales, ethniques ou religieuses, définissent des lignes de partage que la reconnaissance tardive des discriminations et la montée de revendications minoritaires ne permettent plus d’ignorer. Résultat de quatre années d’enquêtes menées par une équipe de sociologues, anthropologues, historiens, politistes,  juristes, psychiatres et psychanalystes, cet ouvrage éclaire les transformations contemporaines des identités et des altérités dans la société française.

 LA PROCÉDURE D’ASILE ET SES EFFETS : ÉTUDES ET TÉMOIGNAGES :

Anicet LE PORS.
*Juge de l’asile.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB4/primolevi.org/all.html>

Ancien ministre (1981-1984) et président de section (depuis 2000) à la Cour nationale du droit d’asile, A. Le Pors est membre du comité de soutien de l’Association Primo Levi.
Devant la CNDA, les demandeurs d’asile sont le plus souvent démunis. Et le système ne cherche pas à remettre en cause cet état de fait. A. Le Pors démonte les arcanes de cette justice de l’asile et en dénonce les déviances. Il  estime que les juges de la CNDA ont tort de penser trop souvent qu’ils ont affaire à de « faux réfugiés » ou à de « faux demandeurs d’asile ».

Jérôme VALLUY.
*Rejet des exilés. Le grand retournement du droit de l’asile.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB5/primolevi.org/all.html>

L’intérêt de cet ouvrage réside notamment dans une première partie où l’auteur témoigne en tant que juge à la Commission de recours des réfugiés, analyse la procédure d’asile et explique comment, sous l’effet d’une xénophobie de gouvernement qui stigmatise l’étranger comme problème, risque ou menace, le droit de l’asile s’est totalement retourné en Europe depuis une trentaine d’années.

Alain VANOETEREN et Lys GEHRELS.
*La prise en considération de la santé mentale dans la procédure d’asile.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB6/primolevi.org/all.html>

L’association bruxelloise d’accompagnement psychosocial et thérapeutique des personnes exilées, *Ulysse*, publie une étude réalisée en 2008-2009, dont les auteurs sont respectivement psychologue et anthropologue . Elle fait suite aux nombreux débats sur la question de l’utilisation des rapports psychologiques et médicaux dans le cadre de la procédure d’asile. Elle examine la manière dont la procédure d’asile recueille le récit des demandeurs d’asile envisagée du point de vue de la santé mentale.

RÉTENTION, DÉTENTION, ENFERMEMENT :

Universitaires et acteurs associatifs rendent compte de la réalité de l’enfermement des étrangers et analysent ses effets.

Carolina KOBELINSKY et Chowra MAKAREMI (dir.)
*Enfermés dehors. Enquêtes sur le confinement des étrangers.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB7/primolevi.org/all.html>

Les auteurs de cet ouvrage – anthropologues, sociologues, historiens, politistes – ont réalisé ici une série d’études empiriques. Centres et locaux de rétention, centres d’accueil pour demandeurs d’asile, zones d’attente, prisons. En France, comme ailleurs en Europe, la mise à l’écart des étrangers dans des lieux d’enfermement ou de résidence provisoires est devenue de plus en pluscourante. Le quotidien de l’attente, de la détention et de l’expulsion des étrangers est resitué ici dans des itinéraires et des expériences de vie méconnus.

La Cimade.
*Chroniques de rétention (2008-2010).*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB8/primolevi.org/all.html>

La Cimade intervient depuis 1985 dans les centres de rétention administrative (CRA). L’association a demandé à une cinquantaine de ses bénévoles d’évoquer leur travail en CRA. Chacun témoigne à sa façon de ce à quoi il est confronté – détresse, misère, incompréhension, violence, arbitraire, absurdité de l’administration – et de ce qui lui semble encore possible de faire pour garantir les droits des personnes retenues.

Lire des extraits du livre ici<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB9/primolevi.org/all. html>

Patrick CHARIOT, Cyril BORAUD, Catherine DANG, Alain BROUARD, Manuela DURIGON, Julie DURIEUX.
*Étrangers placés en rétention administrative : constats médicaux, approche sanitaire et socio-économique. Bobigny (France), 2008-2009.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB10/primolevi.org/all.html>

Les centres de rétention administrative (CRA) reçoivent les étrangers en situation irrégulière en attente d’une décision concernant leur maintien ou leur éloignement du territoire. Cette étude a pour but d’évaluer la santé des personnes retenues.

Accéder à l’article ici. <http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB11/primolevi.org/all.html>

Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (Anafé).
*Indésirables étrangers. Bilan 2009. Observations et interventions de l’Anafé en zone d’attente de Roissy.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB12/primolevi.org/all.html>

L’objectif de ce bilan d’observation 2009 est de témoigner de ce qui ce passe dans la zone d’attente de Roissy, mais également de mettre en évidence le travail effectué lors des permanences juridiques. À lire tout spécialement, les parties du rapport d’observation consacrées au droit d’asile (« Les demandes d’asile piétinées »), celles dédiées aux mineurs isolés étrangers (MIE) et celle intitulée : « Pratique du refoulement : des renvois à une vie dangereuse, une arrestation ou des peines et traitements dégradants en violation de l’article 3 de la CEDH ».

SOINS, ACCOMPAGNEMENT ET PRISE EN CHARGE. QU’EN DISENT LES ASSOCIATIONS ?


Nous avons sélectionné pour vous une série de publications associatives récentes sur la santé des étrangers en général et celle des demandeurs d’asile et réfugiés en particulier dans une perspective médicale et psychologique. Un article de Francis Maqueda complète cette partie.

Association Primo Levi.

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB13/primolevi.org/all.html>

*Mémoires n° 52, mars 2011 – Dossier : Réfugiés : quelle place dans notre société ?*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB14/ primolevi.org/all.html>

*Les patients du centre de soins de l’Association Primo Levi ont fui leur pays d’origine, pour venir chercher refuge en France. Là-bas, ils avaient construit leur vie : une famille, un travail, des amis, un engagement social, politique ou religieux. En exil, tout est à reconstruire. Quelle place la France fait-elle aux réfugiés ?

*Association Primo Levi. Omar GUERRERO et Aurélia MALHOU (dir.)*
*Clinique : éthique et politique. Les enjeux dans le soin aux personnes victimes de la torture et de la violence politique. Actes du colloque 2009.

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB15/primolevi.org/all.html>

Ces actes de colloque ont pour ambition d’interroger l’articulation entre la clinique, le politique et l’éthique en prennant appui sur les sciences humaines dans toute leur diversité et leur richesse. C’est un travail de réflexion et de pensée. À l’opposé de la violence politique qui empêche de penser.

Accéder au sommaire ici.<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB16/primolevi.org/all.html>

Comité médical pour les exilés (COMEDE).<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB17/primolevi.org/all.html>

*Rapport d’activité et d’observation  2009*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB18/primolevi.org/all.html

En 30 ans d’existence, l’accueil de 95 000 patients de 140 nationalités a fait du Comede un observateur privilégié de la santé des exilés, réfugiés et étrangers en situation précaire.

Accéder au <http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB19/primolevi.org/all.html>

rapport 2010  : <http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB20/primolevi.org/all.html>

European Council on Refugees and Exiles (ECRE) et European Legal Network on Asylum (ELENA).
*Survey on Legal Aid for Asylum Seekers in Europe.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB21/primolevi.org/all.html>

Cette étude propose une vue comparative des dispositifs légaux d’aide aux demandeurs d’asile ainsi que des procédures d’asile existantes dans 19 pays d’Europe. Accéder au rapport ici (en anglais).<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB22/primolevi.org/all.html>

Médecins du Monde (MDM). Mission France.
*Observatoire de l’accès aux soins. Rapport 2009.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB23/primolevi.org/all.html>

L’Observatoire de l’accès aux soins a été créé par la mission France deMédecins du Monde en 2000 pour témoigner des  difficultés d’accès aux soins des personnes en situation de précarité. Un chapitre est consacré aux pathologies et souffrances psychologiques et psychiatriques. Un autre aux violences subies. Enfin, trois chapitres sont dédiés aux mineurs, aux demandeurs d’asile et aux personnes en situation irrégulière.

Accéder au rapport <http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB24/ primolevi.org/all.html>

ici <http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB25/primolevi.org/all.html>

et une synthèse là : <http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB27/primolevi.org/all.html>

Médecins sans Frontières (MSF). Centre d’écoute et de soins (Paris).
*Rapport d’activités 2009.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB28/primolevi.org/all.html>

Le Centre d’écoute et de soins de MSF dispense à Paris des soins médicopsychologiques aux demandeurs d’asile. Il propose aussi une orientation sociale à des personnes venues chercher asile et protection en France, après avoir fui un conflit ou des persécutions politiques. L’équipe pluridisciplinaire du CES prend en charge prioritairement les personnes dont l’accès à d’autres structures de soin psychologique est difficile, en raison de l’absence de titre de séjour (demandeurs d’asile sous règlement de Dublin II ou déboutés), de domicile fixe ou de maitrise de la langue. La majorité des patients est non francophone.

Accéder au rapport ici.<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB29/primolevi.org/all.html>

Francis MAQUEDA.
*Retrouver « l’humain » dans les thérapies des demandeurs d’asile victimes de violences extrêmes. Retour en ex-Yougoslavie.*

<http://s3s.fr/l/5ykZVBfRB30/primolevi.org/all.html>

Psychologue clinicien, Francis Maqueda est président d’Appartenances (Lyon) et membre de la consultation de MDM pour les demandeurs d’asile (Lyon). Cet article paru dans la *Revue francophone du Stress et du Trauma *étudie les pathologies post-traumatiques occasionnées par les guerres contemporaines. Deux exemples cliniques tirés de séances de psychothérapie de personnes demandeurs d’asile illustrent ce texte.

À VOIR… CINÉMA DOCUMENTAIRE :


Claudine BORIES et Patrice CHAGNARD (réalisation).
*Les arrivants.*
France, 2009, 1h53 // Production : Les Films d’Ici – Serge Lalou // Editeur : CTV International

*Les Arrivants* est un film documentaire français qui a reçu en 2009 des prix au Festival international du film documentaire et du film d’animation de Leipzig et au Festival international Watch Docs de Varsovie. Il a été tourné entre mai et octobre 2008 au centre d’accueil parisien de la CAFDA (Coordination de l’Accueil des Familles Demandeuses d’Asile). Il s’attache à montrer lesconditions d’accueil des demandeurs d’asile en France. Les réalisateurs ont fait le choix de suivre trois familles venues du Sri Lanka, de Mongolie et d’Erythrée et deux des assistantes sociales de la CAFDA. Il nous montre ce face–à–face souvent tendu et parfois explosif, émouvant etdrôle entre accueillants et accueillis, dont nous suivons le parcours
pendant les six mois de tournage.

Bonus :

– « Un psychanalyste à la CAFDA » : scène non montée avec les juristes Juliette, Marine et Elena.
– « Que sont-ils devenus ? » : entretiens avec deux familles, Marielle, chef de service à la CAFDA et Reda, traducteur à la CAFDA.
– «Les Arrivants illustrés » : extraits de la revue * XXI* ; illustration Benjamin Chaumaz.

–> Pour modifier votre adresse d’abonnement à cette lettre d’information mensuelle ou vous désabonner, écrire à : ffrugier@primolevi.org