ÉVÉNEMENT



L’ARCHITECTURE CARCÉRALE « DES MOTS ET DES MURS »

Du 1er au 3 décembre 2010

ENAP – AGEN



 

Je souhaitais vous communiquer le programme d’un colloque qui va se tenir à l’énap en décembre 2010 et je découvre que ce colloque est réservé aux professionnels.

Belle initiative et bel argumentaire donc, mais : réservé aux professionnels.

Voici donc quelques informations sur ce à quoi nous aurions pu assister.

MERCI de vos commentaires et pardon pour cette erreur d’information. Ce colloque est donc ouvert à « toute personne sensible à la thématique abordée (étudiants école architecture etc…) ».

En vous souhaitant donc une riche rencontre…

Dans le cadre du 10ème anniversaire de la délocalisation de l’École nationale d’administration péniteniaire à Agen, l’école organise un colloque sur l’architecture carcérale.

Les murs s’imposent aux hommes, ce n’est certainement jamais aussi vrai qu’en prison. Et pourtant, ce sont bien des hommes qui font d’une prison ce qu’elle est, à travers leurs idées ou leurs rêves, leurs contraintes et leurs stratégies, leur travail ou leur résistance. C’est pourquoi un établissement pénitentiaire, comme tout bâtiment, ne correspond jamais à ce que l’on en attendait, il n’est jamais la simple réalisation d’une idée. Comprendre ce qu’est une prison suppose donc de suivre le processus complexe de son émergence. Il faut, en particulier, saisir comment s’articulent les différentes logiques en jeu à toutes les étapes de sa conception et les décalages qui s’introduisent, à chaque fois, entre le souhait et la réalité et, plus précisément, entre l’utopie et le projet (la prison idéale), entre le projet et la construction (la prison réelle) et entre la construction et les usages (la prison habitée).

Pour ce faire, trois axes principaux seront développés :

1. La prison idéale : De l’utopie aux projets
La naissance de la prison moderne.
Les prisons « utopiques ».
Le renouvellement du parc pénitentiaire.

2. La prison réelle : Des projets aux constructions
Les logiques économiques, politiques et culturelles d’implantation.
Les logiques économiques et technologiques.

3. La prison habitée : Des constructions aux usages
Les relations entre un établissement pénitentiaire et son environnement.
L’architecture et le vécu des détenus.
L’architecture et les pratiques professionnelles sécurité passive.

Plus de détails : Voir l’argumentaire du colloque

 

—> Début des inscriptions : septembre 2010
—> Date limite d’inscription : 15 novembre 2010
—> Programme définitif : à venir.

—> contact : Énap

Direction de la recherche et du développement – Secrétariat du colloque – Isabelle WADEL
BP 28
471916 AGEN Cédex 09
+33 5 53 98 90 91
+ 33 5 53 98 91 73
isabelle.wadel@justice.fr