COMMUNIQUÉ

SEMAINE DE SOLIDARITÉ AVEC LES INCULPES DE VINCENNES

Le GISTI appelle à assister au procès des « prévenus de Vincennes » qui se tiendra les 25, 26 et 27 janvier 2010 à la 16ème chambre correctionnelle du TGI de Paris et à la semaine de solidarité organisée par le collectif de soutien.

À la suite de l’incendie du centre de rétention administrative de Vincennes le 22 juin 2008, 10 personnes sont poursuivies pour dégradation, destruction des bâtiments du CRA, et/ou de violence à agent des forces de police. La plupart des personnes mises en examen sont restés en détention provisoire presque un an. L’un d’entre eux est toujours détenu.

Le GISTI demande sa mise en liberté immédiate et dénonce des poursuites purement politiques dans un contexte très répressif à l’égard des étrangers après la mort encore inexpliquée de l’un d’entre eux dans une cellule de rétention.

Semaine de solidarité avec les inculpés de l’incendie de Vincennes

Le centre de rétention administrative de Vincennes était la plus grande prison pour sans-papiers de France. Le 21 juin 2008, un retenu qui avait réclamé en vain ses médicaments y est mort. Le lendemain, le 22 juin, au cours d’une révolte collective, le centre est parti en fumée. Dix personnes sont inculpées pour cette révolte. Être solidaire des inculpés de l’incendie de Vincennes, c’est être solidaire de toutes celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, se révoltent contre un monde où des millions de vies sont suspendues à des bouts de papiers.

Quelques initiatives prévues à Paris pour la semaine de solidarité :

  • Samedi 23 janvier à 19h, au bar des Lauriers (98, rue des Couronnes, M° Couronnes /Jourdain)
    Projo – discussion sur les luttes des sans-papiers
  • Dimanche 24 janvier à 15h, à la CIP (14, quai de Charente, M° Corentin Cariou)
    Projection, discussion sur les luttes à l’intérieur et à l’extérieur des centres de rétention en Europe et ailleurs.

—> pour mémoire, vous pouvez lire l’article de Rue 89.