COMMUNIQUÉ

COMMUNIQUÉ DE « DES MAINTENANT EN EUROPE »

68 244, nouveau record du nombre de personnes sous écrou (1er avril 2009, France entière). Face à une telle situation, la Garde des Sceaux investie, comme on sait, dans sa campagne pour les élections européennes semble ne plus rien maîtriser. Face à la colère des surveillants et à la menace de trois de leurs syndicats de bloquer progressivement les établissements à partir de lundi, Mme Dati n’a rien trouvé de mieux que de décider d’un moratoire dans la mise en œuvre des règles pénitentiaires européennes (Lettre du 30 avril adressée au secrétaire général du SNP FO). Après le retard invraisemblable dans la mise à l’agenda de l’Assemblée nationale, de la loi pénitentiaire déjà votée par le Sénat, on assiste maintenant à la remise en cause de l’un des objectifs majeurs de la réforme : mettre, au plus vite, la France en cohérence avec les règles européennes adoptées par le Conseil de l’Europe le 11 janvier 2006.

Ce moratoire est irresponsable, il est inacceptable. « DES Maintenant en Europe » invite personnes morales et personnes physiques à protester auprès de Monsieur le Premier Ministre, ainsi qu’auprès des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, afin que la Garde des Sceaux revienne sur cette décision absurde.

Pierre Victor Tournier

Le nombre de personnes sous écrou atteint un nouveau record : 68 244. Le précédent record remonte au 1er juillet 2008 (68 151). Si ce nombre continue d’augmenter, de 2% sur les douze derniers mois, le nombre de détenus est resté stable. Le nombre de places opérationnelles en détention a augmenté de 4,2 %, le nombre de détenus en surnombre baissant de près de 6 %.

Au 1er avril 2009, 68 244 personnes sont sous écrou (+ 1 524 en un an, soit + 2,3 %) soit : 16 220 prévenus détenus (- 7,1 %), 47 131 condamnés détenus (+ 3,0 %), 4 297 condamnés placés sous surveillance électronique (+ 42 %), 596 condamnés en placement à l’extérieur, sans hébergement pénitentiaire (+ 23 %).

Le nombre de personnes détenues est de 63 351 (+ 140 en un an, soit + 0,2 %).

Les nombre de places opérationnelles en détention est de 52 741 (+ 2 110 en un an, soit + 4,2 %) et le nombre de détenus en surnombre de 13 098 (- 771 en un an, soit – 5,6 %)

Arpenter le Champ Pénal, n° 137.

—> L’ensemble des données est à votre disposition sur simple demande à Pierre-Victor.Tournier@wanadoo.fr – Base de données « ACP ». Population sous écrou au 1er avril 2009, 25 pages.

Advertisements