INFORMATION

LE NOUVEAU MEXIQUE ABOLIT LA PEINE DE MORT !

Bill Richardson, le gouverneur du Nouveau-Mexique a finalement promulgué mercredi 18 mars 2009 la loi abolissant la peine de mort dans son État.


Cette décision intervient après l’adoption, le 14 mars dernier, par le Sénat du Nouveau-Mexique du texte abolissant la peine capitale par 24 voix contre 18. En février, la Chambre des représentants de l’État avait approuvé, par 40 voix pour et 28 contre, le projet de loi visant à abolir la peine de mort et à la remplacer par le prison à vie sans possibilité de libération.
Ultime décisionnaire du processus législatif, M. Richardson pouvait encore opposer son véto et refuser de promulguer la loi. « Aujourd’hui marque la fin d’un long parcours entre le sujet de la peine de mort et moi. Pendant toute ma vie d’adulte, j’ai cru avec fermeté que la peine de mort était un châtiment juste, dans des cas très rares, et seulement pour les crimes les plus abjects. Je le pense toujours », a-t-il ainsi précisé dans son communiqué officiel, « mais il y a six ans, lorsque j’ai pris mes fonctions de gouverneur de l’État du Nouveau-Mexique, j’ai commencé à remettre en cause mes opinions sur la peine de mort ».

« Des innocents ont été mis dans le couloir de la mort »
Le gouverneur a ensuite soulevé un point important du débat abolitionniste outre Atlantique. Il a expliqué que depuis qu’il était devenu gouverneur il savait qu’il serait un jour confronté à ce choix : signer une loi abolitionniste ou signer l’arrêt de mort d’un condamné. « Quelle que soit mon opinion sur la peine de mort, je n’ai pas suffisamment confiance dans le système judiciaire dans son fonctionnement actuel, pour être l’arbitre final lorsqu’il s’agit de décider qui meurt et vit après un crime. Si l’État doit prendre cette décision extraordinaire, le système doit être parfait et ne peut jamais se tromper». Et M. Richardson a précisé « Les analyses d’ADN l’ont prouvé. Des innocents ont été mis dans le couloir de la mort dans tout le pays ».
Autre point émergeant du débat qui anime l’opinion publique américaine, les partisans de l’abandon de la peine de mort faisaient valoir qu’imposer une détention à perpétuité réelle au lieu de procéder à des exécutions ferait économiser plus d’un million de dollars par an au Nouveau-Mexique.
Le Nouveau Mexique, qui n’a exécuté qu’une seule personne depuis 30 ans, est le 15e État abolitionniste des États-Unis.

Source :Ensemble Contre la Peine de Mort

Suite à cet événement, il nous semble pertinent de rappeler la situation aux États-Unis.

chiffres-peine-de-mort-eu

Malgré tout :

Un nombre croissant d’États américains s’interrogent de plus en plus ouvertement sur la pertinence du maintien de la peine capitale dans leurs systèmes judiciaires. Depuis 1999, année du lugubre record du plus grand nombre d’exécutions dans le pays depuis 1976, ce chiffre est en nette diminution. Même au Texas, l’État américain qui exécute le plus !

peine-de-mort-eu-par-etats

ETC.

Quelle est donc la situation dans les autres États ?

la-peine-de-mort-aux-eu

Carte du statut de la peine de mort par état aux États-Unis

LÉGENDES :

Bleu: Pas de peine de mort
Orange: Peine de mort déclarée anticonstitutionnelle (La cour supreme du Kansas a declarée que la peine de mort EST constitutionnelle par un vote le 26 juin 2006.)
Vert: Pas d’exécution depuis 1976
Rouge: Ont procédé a des exécutions depuis 1976

De même, il n’est pas inutile de revenir sur le statut de la peine de mort dans le monde.

la-peine-de-mort-dans-le-monde

Carte du statut de la peine de mort dans le monde

LÉGENDES :

Bleu: Supprimée pour tous les crimes
Vert: Supprimée sauf pour les crimes commis dans des circonstances exceptionnelles (ex: temps de guerre)
Orange: Supprimée en pratique
Rouge: Peine légale